Bienvenue sur le blog " boulevard de Bésignoles, vers un boulevard jardin".
Vous trouverez dans les messages suivants l'actualité et l'évolution du projet participatif de valorisation de l'espace public par ses habitants

En cliquant sur les images en vignettes de la colonne de droite, vous pourrez accéder à différentes informations sur le projet de boulevard jardin, ainsi que nos coordonnées pour nous joindre et le formulaire d'inscription pour la newsletter du blog.

lundi 19 janvier 2015

Le boulevard de bésignoles vers un boulevard jardin...

Une démarche de valorisation portée par les riverains :

Descriptif synthétique du projet



Etat des lieux

- Une rue de desserte de 350m de long, peu valorisée qui sert aussi de raccourci entre quartiers. Une rue contrainte par ses dimensions, des largeurs insuffisantes pour réaliser des trottoirs continus.
- Une initiative d’un riverain qui s’investit fortement dans la valorisation de cet espace, en jardinant les délaissées de cette rue depuis plusieurs années.
- Un linéaire important de délaissés et de pieds de murs ou s’implantent déjà naturellement des plantes comme les valérianes à la floraison printanières spectaculaire.

Les objectifs

- Proposer un projet expérimental d’une « rue jardin » à Privas. Une rue où le végétal prend plus de place, la priorité n’est plus exclusivement donnée à l’automobile. Une voirie partagée qui participe à l’amélioration du cadre de vie de ses habitants.
- Créer une « rue jardin » avec une image forte de jardin. Les plantations qui la composeront devront être les plus diversifiées possibles en mettant en avant des espèces adaptées aux différentes configurations mais aussi en présentant des espèces peu courantes.
- Permettre une implication d’autres riverains, notamment les habitants des immeubles du haut de la rue, des enfants du quartier, qui s’engagent à planter progressivement les pieds de murs et délaissés de la rue et à entretenir ces plantations.
- S’inspirer des nombreux exemples qui ont fait leur preuve dans d’autres collectivités qui favorisent une appropriation des espaces publics par des « habitants-jardiniers ».

Les bénéficiaires

- Habitants : ils peuvent s’impliquer dans la vie de leur quartier et s’engager directement dans sa mise en valeur.
- Voisinage : il profite de l’amélioration du cadre de vie de leur quartier et d’une rue apaisée ou les piétons retrouvent leur place.
- Technicien : limite les surfaces à entretenir et le nombre d’intervention de fauchage et désherbage tout en créant un lien avec les habitants.
- La commune : elle profite de l’amélioration de l’image de ce quartier de la ville sans investissement. Un plus pour une commune qui s’implique et participe au concours des villes et villages fleuris.
- Partenaires : Ils profitent de l’image d’un projet participatif exemplaire d’amélioration de l’espace public par les riverains.

Les Actions à envisager

- Validation par la commune de ce principe expérimental
- Sensibilisation des autres riverains, prêt à s’impliquer dans ce projet
- Rechercher des partenaires pour un projet expérimental exemplaire : pépiniéristes, jardineries, autres organismes, qui pourraient fournir une partie des plantes.
- Partenariat avec les services technique communaux pour les éventuelles découpes des enrobés en pied de mur et préparation de terrain, et un engagement « zéro Phyto » sur cette voirie.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire